marius pagnol

Les accents français

Aujourd’hui, après un article notamment consacré aux casse-couilles (article à ne pas rater), je vais vous parler des accents et plus exactement de la manière dont s’expriment les francophones à travers le monde. Pourquoi ne parlons-nous tous pas le même français ? Cette question peut paraître basique, mais vous allez voir que les origines en sont complexes.

Tu me fends [ãng] le coeur !

“Tu me fends le cœur !” Qui ne connaît pas cette réplique culte de film ? Et pourtant si on lit simplement cette phrase hors contexte, on ne comprendra pas que je vais vous parler d’accents. Et s’il y a bien un accent français exotique et chantant, c’est bien l’accent dit “du midi de la France” et dont les gens du “sud” sont si fiers. Il y a de quoi ! Effectivement, sans cet accent, le cours de l’Histoire de France aurait été changé. Imaginez que Daniel Auteuil et Yves Montand, les comédiens principaux du film de Jean de Florette, n’aient pas pris l’accent méridional ? Ça aurait été un crime, on est d’accord ? Imaginez “Je danse le mia” de IAM sans accent, les envolées de Cantona, les blagues  de Patrick Bosso (euh) et j’en passe, bonne mère, tout bonnement impossible !

Les origines

Pour vous expliquer simplement les choses, la latin est à l’origine de nombreuses langues dites vulgaires appelées plus précisément langues romanes. Elles se développent à partir du IIème siècle avant Jésus Christ. Parmi elles, on trouve par exemple les langues d’Oc utilisées au Sud de la France, notamment le Provençal et ses variantes (Niçois, Marseillais…). Combiné avec d’anciennes langues, cela a donné ce fameux accent. Eh oui, on parle bien de mélanges. Parce qu’il s’agit bien de cela quand on parle de la langue française. Même le Parisien, considéré comme le plus proche de la langue standard, ne se parle pas forcément de la même façon, pensons une seconde à Arletty dans “Hôtel du Nord” et son fameux Atmosphère. Sans sa gouaille et son accent populaire, on ne parlerait assurément plus de ce film et de cette actrice. 

Des accents, en veux-tu en voilà !

Soyons bienveillant avec les accents ! Nous l’avons été avec les Marseillais et les Parisiens. Continuons à l’être avec les Lyonnais. Le gone a aussi son accent issu du franco-provençal, un mélange aussi, mais cette fois-ci entre Gaulois et Romains. Certains affirment que ce dialecte qui a essaimé dans toute la région Rhône-Alpes est mort. Est-ce que les Lyonnais qui liraient cet article le confirmeront ? A vos plumes.

Comment ? J’ai oublié de vous parler de l’accent des gens du Nord ? Ah nan, rassurez-vous, j’y viens. Issu des langues d’Oïl (du nord), on ne peut pas le rater. Et puis, Bienvenue chez les Ch’tis sans l’accent, là aussi (je ne vais pas redire les mêmes choses que pour l’accent du midi), ce n’est pas imaginable. “Vous vous exprimez d’une manière bien, bien particulière”. Allez, on rit, mais avec bienveillance s’il-vous-plaît.

Mixités linguistiques

Nul doute que je consacrerai une deuxième article à ces accents tellement il y a à dire sur le sujet. En attendant, je vous propose un extrait de mon nouveau roman “La fille qui voyage au-delà des mers” où, justement, je parle d’accents :

“Son accent conférait un goût d’exotisme incomparable. Je lui demandais souvent de répéter, car je ne comprenais pas certaines expressions. La plus basique d’entre elles engageait les débuts de journée :
— C’est comment ?

Je redécouvris ainsi que la langue française n’est pas uniforme, mais navigue au gré du contexte géographique. Jane parlait bien français, cela m’avait rappelé le moment où j’avais entendu pour la première fois l’accent
chantant de petits joueurs de foot méridionaux venus au tournoi de mon ancien club savoyard. Je n’avais compris que quelques mots épars au cours de discussions dans lesquelles chacun essayait de se faire comprendre. Jane aussi me faisait parfois répéter, se plaignant du débit rapide de mes paroles.”

Voilà, c’en est fini pour ce premier article consacré aux accents, n’hésitez pas à réagir, poster des commentaires, discuter autour de ce sujet. A bientôt.

1 réflexion sur “Les accents français”

  1. Ping : Hommage à la petite reine - Les livres de Goddon

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :